Nous étions étonnés de voir autant de vacanciers américains pendant ce dernier week-end de mai. En famille, en solo, en duo, en troupeau, en rando, à vélo ...  Ils occupent un peu trop notre espace de touristes patentés et perturbent notre planning. Et bien, c'est à cause du Memorial Day, ce lundi férié où les Américains rendent hommage à leurs soldats morts pour défendre la patrie. Les cimetières militaires sont pavoisés, certes et notre hôtel a jalonné l'allée de drapeaux de bonne taille. Mais chacun à sa manière doit pouvoir montrer qu'il se souvient et s'il manque d'imagination, le dieu du commerce n'allait pas laisser passer cette occasion : les supermarchés sont inondés d'accessoires bleu-blanc-rouge, que l'on pourrait parfois recycler pour notre 14 juillet.

Des drapeaux, bien sûr, mais aussi des cocardes, des chapeaux, des t-shirts, des gâteaux "patriotic" et aussi des fleurs pour le cimetière, des fleurs artificielles en gerbe, sur une croix ou en couronne. Ça surprend quand même les couronnes mortuaires au supermarché, entre le rayon du popcorn et l'allée du coca.

Le patriotisme de l'Américain est chose sérieuse, dont on ne plaisante pas et pourtant il n'a pas besoin de solennité empesée pour s'intégrer à une vie quotidienne haute en couleur (du moment que c'est bleu-blanc-rouge).