Carnets de balades
[ stop the slideshow ]

La maison bleue de Maxime

La maison bleue de Maxime ThumbnailsThumbnailsThumbnailsThumbnailsThumbnailsThumbnails


C'est une maison bleue

Adossée à la colline

On y vient à pied,

on ne frappe pas

Ceux qui vivent là,

ont jeté la clé.



On se retrouve ensemble

Après des années de route

Et l'on vient s'asseoir

autour du repas

Tout le monde est là,

à cinq heures du soir



San Francisco s'embrume

San Francisco s'allume

San Francisco,

où êtes vous

Lizzard et Luc, Psylvia,

attendez-moi



Maxime Le Forestier