Carnets de balades

Pikes Peak

Le 26 mai, nous n'avions pas encore récupéré, côté décalage horaire, un peu morts dès 19h et sur le pied de guerre à 2h du mat. Encore 10 jours et on sera recalés. Nous avons donc pu partir aux aurores pour l'expédition du jour : l'ascension de Pikes Peak. Plein Sud depuis Denver, on bifurque à Colorado Springs, puis la route serpente au fond d'une vallée étroite dominée de falaises abruptes et de roches déchiquetées de ce beau rouge qui nous font retrouver notre Colorado préféré. Enfin, étroite la vallée ? tout est relatif: la route est quand même aux normes américaines et trouve le moyen de s'étaler avec voies séparées, parfois 2x2 voies.

Ça commence à bien grimper et entre Cascade et Manitou Springs, on se lance dans la montée vers le sommet de Pikes Peak.

Depuis Colorado Spring à 1840 m d'altitude, on va en 2 heures de temps arriver sur le sommet de Pikes Peak à 4300 m. Tout en voiture. Et sans pallier de décompression ! Pour nous qui vivons au niveau de la mer, les 4300 m sans transition nous ont vraiment essoufflés, pas vraiment le mal des montagnes, juste le souffle court, comme si l'on avait couru le 100 mètres, mais sans le bénéfice de l'effort. Et les 8° ventés contrastaient aussi avec les 30° de la vallée.


Toute la grimpette nous avait offert des points de vue exceptionnels sur des sommets enneigés, de longs lacs bleu dur, de petits lacs ronds gris et verts, des éboulis, des névés ou quasi, des perspectives vers d'autres chaînes de montagne à plus de 100 km.


Et nous étions tellement émerveillés, enivrés, que sur le coup, nous ne nous sommes même pas interrogés sur l'opportunité de transformer en attraction à 15$ / personne une montagne de 4300 mètres, d’araser son sommet pour en faire un parking géant et de zébrer ses pentes naturelles d'une route de 30 kilomètres au profil confortable, mais qui donne lieu une fois l'an à une célèbre course de côtes. Certes la nature y est violée, mais des montagnes comme celle-là, il y en a plein d'autres, après tout : rien qu'au Colorado 52 sommets dépassent les 14000 pieds (4200 mètres)

Le record de la montée était détenue par Sébastien Loeb sur Peugeot depuis 2013. Mais il a été détroné ce 24 juin 2018 par Romain Dumas, un Français également, sur la Volkswagen I.D.R. Pikes Peak, une voiture électrique.

PikesPeak est géré par la ville de Colorado Springs et l'accès à la route qui monte au sommet ne bénéficie pas du Pass America the Beautiful des parcs nationaux américains. Les photos ont été géolocalisées au sommet, alors qu'elles ont été prises tout au long de la route de 30 kilomètres.

Le début de la route

Le début de la route

0 comments

1569 hits

Entre sapins et bouleaux

Entre sapins et bouleaux

0 comments

1003 hits

Cristal Lake

Cristal Lake

0 comments

994 hits

Vue de la route

Vue de la route

0 comments

650 hits

Les montagnes se dénudent

Les montagnes se dénudent

0 comments

1365 hits

La route serpente

La route serpente

0 comments

995 hits

De petits lacs ronds gris-vert

De petits lacs ronds gris-vert

0 comments

747 hits

Total hits: 1238364
Yesterday hits: 3242
Last 24 hours visitors: 381
Current hour visitors: 54
Recent guest(s): 17